Evaluation de l’EROI du gaz naturel au niveau mondial et son évolution à long terme, Louis Delannoy et al., 30 juillet 2021

Le gaz naturel devrait jouer un rôle important dans la prochaine transition énergétique bas carbone. Cependant, les ressources gazières conventionnelles sont progressivement remplacées par des ressources non conventionnelles et une question demeure : dans quelle mesure la production nette d’énergie est-elle impactée par l’utilisation de sources d’énergie de moindre qualité ? Cet aspect de la transition énergétique n’a été que partiellement exploré dans les discussions précédentes. Pour combler cette lacune, ce document intègre des estimations standard de retour sur investissement énergétique (EROI). Nous constatons que l’énergie nécessaire pour produire du gaz (y compris les coûts directs et indirects de l’énergie et des matières) correspond à 6,7% de l’énergie brute produite actuellement, et croît à un rythme exponentiel : d’ici 2050, elle atteindra 23,7%. Nos résultats mettent en évidence la nécessité d’appréhender la transition énergétique à travers le prisme de l’énergie nette et appellent à un plus grand nombre d’études EROI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :