L'expression "Il reste 40 ans de pétrole" est trompeuse. Elle tendrait à laisser croire que les problèmes de disponibilités en pétrole se poseront d'ici à 4 décennies. Or le phénomène de déplétion rend les réalités de la fin du pétrole bien différente, le pic de production arrivant rapidement, dans une dizaine d'années seulement.


Comme le montre cette représentation très schématique, lorsque environ la moitié des réserves pétrolières est atteinte, le débit de la production diminue. Si la date exacte du pic est difficile à déterminer avec précision, nous sommes bel et bien entrés dans la zone de turbulence qui précède ce pic de production de pétrole et nous n'en sortirons plus.


En quoi le pic de production de pétrole est il important ?

Compte tenu de l'importance du pétrole dans le fonctionnonnent de nos sociétés industrialisés aussi bien pour les transports, le fioul de chauffage, la pétrochimie ou l'agriculture... la diminution des quantités de pétrole disponible va entrainer des boulversements importants qu'il est nécessaire d'anticiper. Or ce n'est pas réellement le cas actuellement.

Nous pensons que la diffusion d'une information la plus réaliste possible à un large public est de nature à enclencher une prise de conscience et une reflexion sur nos modes de vie actuels, en vue notamment d'imaginer des alternatives.