Qui sommes nous ?

ASPO France est une association à but non lucratif fondée en 2006 à l’initiative de Jean Laherrère. Elle poursuit 3 objectifs principaux :

  • Informer sur les ressources mondiales de pétrole et de gaz naturel et leurs incertitudes
  • Expliquer la réalité du phénomène de déplétion
  • Etudier la déplétion et ses conséquences en tenant compte de la demande en énergie ainsi que des aspects technologiques, économiques, sociaux et politiques

De formation scientifique, les membres d’ASPO France tentent d’apporter rigueur et clarté au débat sur le pic de production de pétrole.

La complexité intrinsèque de cette problématique peut conduire chacun des membres à avoir un point de vue particulier sur les deux principaux champs d’études qu’il faudra veiller à bien distinguer :

  • L’étude de la disponibilité des ressources en hydrocarbures
  • L’analyse des conséquences du pic de production sur nos sociétés

Les membres d’ASPO France :

Paul Alba, ingénieur de formation, est conseiller technique de la compagnie pétrolière Maurel et Prom. Il a débuté sa carrière chez Elf Aquitaine au sein de laquelle il a exercé pendant 37 ans de nombreuses fonctions dont directeur des études économiques du groupe, avant d’exercer en tant qu’ingénieur conseil à l’Institut Français du Pétrole.

Maurice Allegre, est consultant international sur les questions énergétiques, il est ingénieur de formation. Il a débuté sa carrière à la direction des carburants au Ministère de l’Industrie, puis Conseiller technique au cabinet du ministre de l’Economie et des Finances. Parmis ses nombreuses fonctions, notons directeur général adjoint à l’Institut Français du Pétrole de 1976 à 1981 et directeur du développement scientifique et technologique au ministère de la Recherche et de la Technologie.

Stéphane Amant, ingénieur aéronautique en fonction chez un grand constructeur européen.

Matthieu Auzanneau, directeur de l’association The Shift Project, think tank de la transition énergétique, blogueur invité de la rédaction du Monde (« Oil Man, chroniques du début de la fin du pétrole » ), auteur d’ « Or Noir, la grande histoire du pétrole » publié à La Découverte en 2015 et prix spécial de l’Association française des économistes de l’énergie en 2016. Ancien journaliste d’investigation (Le Monde, Arte, « Envoyé Spécial », Le Canard Enchaîné, etc.).

Pierre-René Bauquis, ingénieur et géologue pétrolier, il a travaillé plus de 30 ans à divers poste à responsabilité au sein de la compagnie pétrolière Total. Il est l’auteur d’un livre détaillant les techonogies pétrolière « Pétrole et Gaz naturel : Comprendre l’avenir » aux éditions Hirlé (2004).

Jean-Jacques Biteau, est ingénieur géologue de formation. Il a mené toute sa carrière chez Total où il a été directeur de l’arbitrage et du portefeuille d’exploration au cours des dernières années. Il est président de l’European Association of Geoscientists and Engineers (EAGE), qui regroupe près de 20 000 membres dans le monde. Il est également président de l’Association des anciens élèves ingénieurs de l’École nationale supérieure de géologie de Nancy (Geoliens), dont il est sorti diplômé en 1977. Pour en savoir plus.

Marc Blaizot diplômé de l’école nationale de Géologie de Nancy (ENSG). Il a débuté sa carrière de géologue chez Elf en 1979 où il occupe différentes fonctions et se concentre notamment sur l’évaluation des bassins, la génération de prospects, puis l’appréciation des découvertes en Europe (Italie, Norvège, Royaume-Uni). Il a terminé sa carrière en tant que Directeur Géosciences de la branche Exploration & Production de TOTAL.

Isabelle Bocquillon spécialiste de l’énergie et de géopolitique, elle a fait l’essentiel de sa carrière chez EDF.

Patrick Brocorens Docteur en chimie, il est chercheur en poste à l’Université de Mons (UMONS) en Belgique depuis 2008. Il a fondé ASPO Belgique.

Jean-Pierre Bonfils ingénieur pétrolier entré en 1969 à la Compagnie Française des Pétroles. Il réalisera notamment des étude long terme sur la production de pétrole. A la retraite depuis 1995.

Jean-Marie Bourdaire, est ingénieur et économiste. Il est conseiller du président de la compagnie pétrolière américaine Cheniere Energy. Il a occupé durant 26 ans plusieurs postes à responsabilitées au sein de la compagnie Total. Il a ensuite rejoint l’Agence Internationale de l’Energie puis directeur des études du Conseil Mondial de l’Energie. Il est membre du conseil de l’Observatoire de l’Energie du ministère Français des finances et de l’industrie. Il est co-auteur de l’ouvrage intitulé « La décision économique » collection Que-sais-je aux éditions PUF (1985).

Philippe Charlez, est ingénieur des Mines de l’École Polytechnique de Mons (Belgique) et Docteur en Physique de l’Institut de Physique du Globe de Paris. Il rejoint l’industrie pétrolière en 1982 où il est pendant 15 années expert en Mécanique des Roches. Il occupe ensuite diverses fonctions opérationnelles et de direction comme responsable forage (Ecosse), Directeur d’Asset (Angola) et Directeur des Relations Extérieurs et des Parties prenantes (Kazakhstan). Il est actuellement conseiller technique auprès du directeur de la communication de Total. Pour en savoir plus.

Xavier Chavanne, est physicien. Agrégé et docteur en sciences physiques, il a travaillé pour des laboratoires de recherche fondamentale (CRTBT Grenoble) et industrielle (Saint-Gobain Recherche). Il est actuellement ingénieur de recherche de l’Université Diderot à Paris.

Carlos Cramez, géologue et géophysicien pétrolier il a travaillé pour plusieurs compagnies pétrolières et en particulier au sein du département exploration & production de la compagnie pétrolière Total. Il a participé a de très nombreuses campagnes d’exploration dans le monde (Angola, Indonésie, Canada, USA, Tunisie, Algérie, Libye, Philippines, Mer du Nord, Colombie, Venezuela, Bolivie, Yemen, Syrie, Chine, Russie, Irak, Iran, Afghanistan, Kazakhstan, Inde, Pakistan, Argentine, Bresil, Bolivie, Vietnam…). Il a enseigné dans de nombreuses universitées et instituts : Neuchâtel (Suisse), Institut Français du Pétrole (France), Rice University (Houston – USA).

Bernard Durand Géochimiste pétrolier, il a travaillé à l’IFP et dans le groupe Thissot. Il sera directeur de l’exploration de l’école du pétrole. Il a écrit deux ouvrages : Energie et environnement, les risques et les enjeux d’une crise annoncée en 2007 et La crise pétrolière analyse et mesures d’urgence en 2009.

Jean-Michel Fonck actuellement consultant, il a été vice-president de l’exploration et evaluation reservoir au sein du groupe Total.

Jean-Marc Jancovici est ingénieur conseil, spécialisé dans les domaines de l’énergie et du changement climatique. Il est l’auteur du site de vulgarisation www.manicore.com, de « L’avenir climatique », Editions du Seuil (2002), et co-auteur, avec Hervé Le Treut, de « L’effet de serre », Flammarion (2004).

Philippe Labat ingénieur pétrolier, activité de patron pétrolier (exploration et production) en France, consultant depuis une vingtaine d’années.

Michel Lepetit Conseil en stratégie dans les secteurs banques et assurances. Spécialiste du financement des entreprises, de l’immobilier et du secteur public local, il a créé une banque spécialisée dans l’économie locale, et a été dirigeant de banques, de sociétés de gestion d’actif, administrateur de compagnies d’assurances. Il est concepteur et porte parole du programme de recherche collaborative RISKERGY.

Jean Laherrère, géologue et géophysicien pétrolier, ingénieur de formation, diplômé de l’école polytechnique, il a travaillé 37 ans à divers postes à responsabilité au sein de la compagnie pétrolière Total, expert de renommée mondiale sur les réserves pétrolières et fondateur d’ASPO avec Colin Campbell. Pour accéder à ses nombreuses publications (dont la majeure partie est en Anglais) : cliquer ici

Jean-Marie Masset Senior Vice-President des géosciences chez Total jusqu’à son départ en retraite en 2011. Vice-Président de l’Union Française des Géologues (depuis 2006).

Yves Matthieu géologue IFP jusqu’en 2010.

Nicolas Meilhan. Après des études d’ingénieur à l’ESTP et au MIT, Nicolas a démarré sa carrière professionnelle comme ingénieur crash dans le secteur automobile avant de devenir consultant en stratégie sur les secteurs du transport et de l’énergie, où il s’est spécialisé sur les questions énergétiques dans le secteur du transport. Il est conseiller scientifique au sein de France Stratégie et fait parti du think-tank des Econoclastes.

Adolphe Nicolas, est professeur émérite à l’Université de Montpellier II. Physicien et géologue de formation, sa carrière scientifique a porté sur la plasticité du manteau supérieur et la géodynamique des dorsales océaniques, carrière ponctuée par environ 250 publications, plusieurs traités et prix scientifiques nationaux et internationaux. Il a publié un livre « 2050, Rendez-vous à risques  » (Editions Belin, 2004), qui est une synthèse des diverses interactions de l’homme avec son environnement et des projections qu’elles autorisent à cette échéance.

Alain Perrodon, géologue pétrolier de renommée internationale, il a fait sa carrière au sein de la compagnie pétrolière Elf Aquitaine, principalement dans les chantiers sahariens. Il est l’auteur d’un livre sur la géologie pétrolière : « Quel pétrole demain ? » Editions Technip (1999).

Didier Pillet. Après avoir exercé plusieurs fonctions opérationnelles de R&D dans le secteur industriel, Didier Pillet, Ingénieur en Chef des Mines, et diplômé de Télécom Paris Tech, a intégré en 2009 le Conseil Général de l’Economie, de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies (CGE). Au sein du CGE, il effectue des missions ministérielles ou interministérielles d’expertises, d’audits et d’inspections, liées notamment à l’industrie, à l’énergie et au développement durable.

Olivier Rech Formation en économie, dans les questions de pétrole depuis 12/13 ans à l’IFP. Il a travaillé à l’AIE de 2007 à 2009 avec une participation à la rédaction du WEO. Il est désormais conseiller financier dans le domaine de l’énergie.

Bernard Rogeaux, décédé le 4 août 2010. Il était ingénieur de formation, en charge à EDF de structurer des visions d’ensemble concernant les évolutions possibles du monde énergétique. Il est notamment le concepteur du modèle « Mescalito » qui évalue les effets des différentes politiques énergétiques possibles (efficacité énergétique, développement des ENR, électrification des transports, biocarburants, etc.), et qui calcule les dates possibles du « Peak Oil », mais aussi des « Peak Gas » et « Peak Coal » en fonction des hypothèses sur les réserves.

Ian Schindler, maître de conférence HDR en mathématique à l’Université Toulouse 1 Capitole et membre de l’École d’Économie de Toulouse (TSE), s’intéresse à la relation entre la technologie et l’économie depuis avoir écouté un exposé sur la révolution électronique à ENSERB Bordeaux (actuellement ENSEIRB Bordeaux) en 1981.  Il s’intéresse au lien entre l’énergie et l’économie depuis avoir lu La Corde Pour les Pendre d’Eric Laurent en 1985. CV en français et CV en englais.

Jacques Varet, est docteur d’Etat en volcanologie et directeur de la prospective au BRGM. Il participé à de nombreuses missions conduites par Haroun Tazieff entre 1967 et 1976, apportant ainsi une contribution importante à la théorie de la tectonique des plaques. Il a participé au développement de la géothermie et fondé la CFG (Compagnie francaise de développement de la géothermie). Il a également fondé l’IFEN (Institut français de l’environnement) et occupé diverses fonctions au sein des Ministères en charge de la recherche et de l’environnement. Il a également été directeur du Service Géologique National du BRGM et président de l’association des Services Géologiques Européens (Eurogeosurveys).

Jacques Verdier, Ingénieur de Formation, il entre en 1967 à la Compagnie Française des Pétroles (Algérie) à Hassi Messaoud. Il a dirigé les Projets de Liquéfaction de Gaz, à Abu Dhabi et Extrême Orient et les Projets Offshore notamment Mer du Nord. Il a terminé sa carrière chez Total comme Directeur Développement et Production. Il rejoint le Groupe Technip en 1996 comme Directeur General (Chief Operating Officer) juqu’en 2000.

Jean-Luc Wingert, est ingénieur conseil, spécialisé dans les domaines de l’énergie et du développement durable, auteur d’un livre présentant le pic de production et ses conséquences « La vie après le pétrole. De la pénurie aux énergies nouvelles » aux éditions Autrement (2005).

Le conseil d’ASPO France est constitué de Jean Laherrère (Président), Paul Alba, Pierre-René Bauquis, Marc Blaizot, Patrick Brocorens, Xavier Chavanne et Jean-Luc Wingert.

 

%d blogueurs aiment cette page :