Articles à la une

  • Depuis le début de la mobilisation climatique, marquée par la signature de plusieurs accords engageants, comme celui de Kyoto, puis plus récemment ceux de Paris en 2015, les émissions de GES (gaz à effet de serre) ne cessent de croître, suivant la hausse de la consommation d’énergie fossile à l’échelle globale (+2% en 2018 [BP, 2019]). Le réchauffement climatique d’origine anthropique a déjà été mesuré à +1°C à l’échelle globale depuis la période 1850-1900, et les [...]
  • A giant oil field is generally estimated to contain in excess of 500 MMBOE estimated ultimate recovery. Since the late nineteenth century, at least four factors seem to control the frequency of discovery of giant oil and gas fields. These factors include concepts (e.g., geological models), technology, price, and access to drilling locations. The importance of understanding these factors drove creativity in the exploration process. In our efforts to understand common petroleum system parameters [...]
  • Matthieu Auzanneau, Directeur du Shift Project  fera une conférence sur le thème : « Le pic pétrolier : un danger mortel pour l’Europe »  à Chimie ParisTech. Pour en savoir [...]
  • L’Angola compte 26 millions d’habitants et est membre de l’OPEP. Le gros de ses revenus provient de la vente du pétrole. Son économie dépend donc du prix, mais aussi de la production à venir. La présentation fait le point sur cette production, dont la dépendance au pétrole puisé en mer à de grandes profondeurs s’est renforcé au fil des années. Assiste t-on actuellement au début du déclin final de la production pétrolière angolaise ? Ou bien verra t-on une [...]
  • Le bassin Nord-est du Groenland est le bassin géologique jumeau du bassin Voring en Norvège d’où est actuellement extrait le pétrole et le gaz qui ont fait la fortune du pays. Il y a donc de forte présomption que des ressources substantielles existent au large du Groenland. Si on se réfère à l’exemple Norvégien alors les gisements au large du Groenland se situeraient entre 1000 et 5000 mètres de profondeur, sous moins de 300 mètres d’eau. Ces gisements devraient dans leur [...]