Le pic pétrolier peut-il contribuer à éviter un scénario extrême de réchauffement climatique? 2ème congrès interdisciplinaire du développement durable, Louvain-la-Neuve, Patrick Brocorens, 22 mai 2015

Le but de ce document est d’aborder l’effet que ces contraintes physico-économiques à la
production peuvent avoir sur les émissions de CO2 et les prévisions de changements climatiques modélisées à partir de ces émissions par le GIEC. Le scénario de production envisagé fait abstraction de toute mesure climatique, et il est comparé à des scénarios du GIEC qui font également abstraction de mesures climatiques (scénarios de référence). Mais il a également été comparé aux scénarios du GIEC qui en tiennent compte (scénarios d’atténuation, de stabilisation), ce qui permet d’évaluer dans quelle mesure certains objectifs climatiques peuvent être approchés grâce aux contraintes internes
aux filières fossiles, dans le cas où les contraintes externes de nature politique viendraient à faire défaut. Les scénarios de l’IEA (International Energy Agency) ont également été ajoutés à ces comparaisons.

Document à télécharger (pdf)

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :