Comparaison pompe à chaleur géothermique et chaudière au fioul

Pour la première fois, je présente ici un papier basé sur mes données personnelles : factures d’électricité et de fioul. La recherche de documents sur plus de 20 ans a été laborieuse dans ma montagne de documents, car les documents EDF changent de définition, de périodicité et de présentation : rien n’est homogène sur le long terme. De plus, beaucoup de données sont estimées, donnant des rectifications au moment des mesures au compteur.

1 Comment on Comparaison pompe à chaleur géothermique et chaudière au fioul

  1. Jacques Talbot // novembre 5, 2019 à 1:31 // Réponse

    Mr Laherèrre,
    J’aime beaucoup cet article basé sur des faits. Néanmoins, votre affirmation ci-dessous, que l’on retrouve un peu partout, n’est plus vraie :

    « La Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE) est la taxe de l’électricité qui
    influence le plus la facture d’énergie. Elle sert à subventionner le renouvelable.  »

    Cordialement
    Jacques Talbot (retraité de l’informatique, Cafés Sciences de Grenoble, centrale villageoise Grési21) jacques.talbot@orange.fr)

    Des détails dans un mail de 2018 : (sans les graphiques qui ne passent pas)

    Surprenant !

    Selon cet article du « débat public sur la PPE », en réponse à une question d’Hervé Nifenecker, notre éminent représentant local de SLC, j’apprends que :
    La CSPE est désormais affectée directement au budget général de l’Etat.
    Le financement des charges de soutien au développement des énergies renouvelables électriques est assuré par le compte d’affectation spéciale « Transition énergétique » qui est désormais alimenté par des taxes pesant sur les produits énergétiques les plus émetteurs de gaz à effet de serre : taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques, qui pèse notamment sur les carburants fossiles essence et diesel, et taxe intérieure de consommation sur le charbon.
    Donc, la partie subventionnée du tarif de rachat du PV(et de l’éolien) n’est plus payée par les consommateurs d’électricité, comme je le croyais, mais par les utilisateurs d’énergie fossile.
    Donc, la TICPE est fléchée au moins partiellement sur la transition énergétique, contrairement à ce qu’on raconte sur tous les médias et tous les rond-points jaunes.

    Bien sûr, on peut caricaturer ce fait en disant que le diesel des pauvres subventionne les panneaux PV des riches 😉

    Comment de telles distorsions de l’information sont-elles possibles ?
    Que peut-on en déduire sur l’évolution des tarifs de rachat de l’électricité PV/éolien dans le cadre d’une TICPE chahutée ? Regardons les chiffres :

    Le coût annuel du soutien aux renouvelables déjà engagé est comme ci-dessous (source CRE):
    image.png
    Soit 7 Md€ par an lors du pic de 2025. Et en réalité plus vu que de 2017 à 2025 on va augmenter l’addition.

    La part de la TICPE dans le budget de l’état :
    image.png

    Soit 17 Md€ par an.

    En 2025, le support au renouvelables consommera donc au moins 41% de la TICPE. Ce n’est pas négligeable.

    A méditer : ces chiffres militent pour prévoir une baisse significative des subventions, donc des tarifs de rachat en 2019.

    Ciao

1 Trackback / Pingback

  1. Comparaison pompe à chaleur géothermique et chaudière au fioul – Enjeux énergies et environnement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :