La transition énergétique entre contraintes pétrolières et contraintes des métaux.

Nous proposons deux interviews de Benjamin Louvet pour comprendre les liens entre contraintes pétrolières actuelles et contraintes futures sur les métaux de la transition.

Pendant la pandémie, Benjamin Louvet, gérant Matières Premières chez OFI AM et membre d’ASPO France, a régulièrement donné des interviews sur le pétrole et sur les métaux nécessaires à la transition énergétique qu’on retrouve dans les panneaux solaires, les éoliennes, les réseaux de distribution, et autres systèmes de conversion et de stockage d’énergie (par exemple de l’électricité vers l’hydrogène, de l’électricité vers les batteries et vice-versa).

Dans le sujet d’une émission Synapses avec Benjamin Louvet, on peut lire que « la lutte contre le réchauffement climatique qu’a entérinée l’Accord de Paris de 2015 passe par une transition énergétique exigeant de facto l’abandon des énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) au bénéfice des énergies renouvelables. Si la décarbonation constitue officiellement une priorité absolue dans le dessein de contenir les émissions de gaz à effet de serre (CO2), passer d’un monde bâti sur l’usage intensif des énergies fossiles à un monde alimenté par des énergies vertes est peut-être plus facile à dire qu’à faire. Car transformer la force du vent ou les rayons du soleil en énergie nécessite des machines, des batteries et des systèmes électriques gourmands en métaux. La transition énergétique fait exploser les besoins en cuivre, argent, nickel, cobalt, lithium ou terres rares. Et s’il semble établi que la route tracée pour la décarbonisation globale et la croissance verte fera passer les économies de la planète d’une dépendance au pétrole à une dépendance aux métaux, le chemin pris pour atteindre la neutralité carbone ne conduira-t-il pas le monde à expérimenter une nouvelle et bien plus grave pénurie : la pénurie des métaux ? »

Ce texte illustre la vision dominante de la transition énergétique, à savoir que pour des raisons climatiques, il faut provoquer un pic de la demande en hydrocarbures et se tourner massivement vers les renouvelables. Mais l’originalité de la démarche de Benjamin Louvet est qu’il aborde la transition énergétique en gardant un oeil sur les contraintes d’offre en hydrocarbures. En particulier pour le pétrole, ces dernières années les contraintes se sont accumulées plus rapidement sur l’offre que sur la demande, si bien que l’environnement économique et le rythme de la transition énergétique pourraient en être profondément bouleversés.

Vous retrouverez de nombreuses interviews de Benjamin Louvet sur youtube.

Nous vous en proposons ici deux, données sur Synapses, chaîne sur l’économie et les placements. La première traite du pétrole, la seconde, des métaux de la transition énergétique:

Pétrole : au début du choc ? 31 octobre 2021

Une pénurie qui va faire mal ! 17 novembre 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :