Prévisions population UN2019, Jean Laherrère, 3 octobre 2019

La fécondité ralentit à l’échelle du globe. Alors qu’aucun pays ou presque ne se situait en dessous du seuil de remplacement (moins de 2,1 enfants par femme) en 1950, les données de l’ONU montrent que près de 45% de la population mondiale se dirige lentement vers l’extinction et que 35 autres % pourraient suivre prochainement.

Néanmoins les prévisions de population restent imprécises variant de 9 à 12 milliards d’individus à l’horizon 2100 suivant les hypothèses envisagées (plus ou moins réalistes et politiquement correctes).

Ces dernières années (1980-2018) la population a augmenté moins vite que la consommation d’énergie (+1,3%/an contre +1,8%/ an en moyenne). Néanmoins, la consommation d’énergie par habitant qui était de 1,9 tonnes d’équivalent pétrole (toe) par an en 2018 risque de s’orienter prochainement à la baisse avec la fin du boom charbonnier chinois. Ce boom avait en effet été le principal responsable du passage de 1,6 toe à 1,9 toe entre 2000 et 2018 de la consommation d’énergie par habitant.

Publicités

1 Trackback / Pingback

  1. Prévisions population UN2019, Jean Laherrère, 3 octobre 2019 – Enjeux énergies et environnement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :